Les 4 Vérités : Philippe de Villiers : "Giscard, Chirac et Hollande sont des analphabètes de l'histoire"

"Je dénonce la collusion de ceux qui veulent faire un marché planétaire", déclare Philippe de Villiers. Et d’ajouter : "Ils ont poussé les murs porteurs". Philippe de Villiers s'en prend aussi à l'ENA. Selon lui, "c'est l'école nationale de l'arrogance". Il évoque également Jacques Chirac : "Chirac était de droite à Paris et de gauche en Corrèze". D’après lui, "Giscard, Chirac et Hollande sont des analphabètes de l'histoire". Et il raconte : "un jour, à l'Elysée, Mitterrand me demande quelle est ma date de préférée dans l'histoire. Je lui réponds : ‘496, le baptême de Clovis’. Chirac, lui, répond : ‘1664’, Kronenbourg".

"J'ai de la tendresse pour Nicolas Sarkozy", déclare Philippe de Villiers, mais il ajoute : "Tous ces gens-là sont des naufragés en cravate. Quand Sarkozy est perdu, il appelle son conseiller Patrick Buisson. C'est lui qui lui a conseillé la création d'un ministère de l'Identité nationale".


"L'Europe doit s'allier avec la Russie"

Philippe de Villiers déclare aussi : "J'apprécie Vladimir Poutine. Aujourd'hui, nous sommes alignés sur les Etats-Unis. Ils vont mettre la main sur l'Europe d'une manière définitive. L'Europe doit écrire son histoire dans une alliance avec la Russie". Et il conclut : "Ce que je reproche aux hommes politiques aujourd'hui, c'est qu'ils n'ont pas de vision".


"Le moment est venu de dire ce que j'ai vu" est publié chez Albin Michel.




Retrouvez cet article sur Francetv info

Le palais de l'Elysée est-il encore adapté à l'exercice du pouvoir ?
Pourquoi le mot "race" pose-t-il problème ?
Union de la gauche aux régionales : le PS confronté à un contre-référendum
Les hommes et femmes sans enfants pourront bientôt donner leurs ovules et spermatozoïdes
VIDEO. Le maire de Kyoto fait rougir Valls en le présentant comme futur "président de la République"