Ce 4 novembre, mon entreprise et moi subissons l’inégalité salariale

Candidat.e.s PS aux législatives, l'égalité femmes-hommes mérite plus qu'une petite phrase dans un programme
ChristianChan Candidat.e.s PS aux législatives, l'égalité femmes-hommes mérite plus qu'une petite phrase dans un programme

VIE DE BUREAU - Les femmes entrepreuneures également concernées par l’écart de salaire entre les hommes et les femmes ? À mon sens, bien évidemment !

En tant que Coach de vie et maman de 4 enfants, l’organisation est de mise pour que « tout roule » sans délaisser l’un ou l’autre domaine de ma vie.

L’inégalité de salaire entre un homme entrepreneur et une femme ne sera pas nécessairement basée sur les tarifs pratiqués, le CA et le revenu net, mais sur le temps dont nous disposons concrètement pour lancer notre activité et la rendre pérenne.

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Une femme qui se lance est souvent plus « attendue au tournant », par l’entourage, la société et ses diktats. Est-ce qu’elle va quand même assurer au niveau de la tenue du foyer, de son rôle de mère, dans sa vie sociale, etc. ?

Inégalités de traitement

Pour un homme qui lance son activité, il sera normal aux yeux de la société que sa femme « l’aide » en gérant les enfants, le foyer, en lui laissant le temps nécessaire pour qu’il s’y consacre.

Par contre lorsqu’une femme lance son activité, elle doit continuer de gérer le quotidien du foyer, les enfants, sa deuxième vie quoi, comme si elle était salariée, voire « pire », mère au foyer.

Bien sûr, ce sont des généralités, ce n’est pas ainsi dans tous les cas, mais dans la plupart. On n’a pas droit à l’erreur, sans pour autant avoir les moyens idéaux pour atteindre nos objectifs.

Pas le droit à l’erreur

Pour gérer la clientèle, par exemple, je me cale sur mon organisation personnelle. Un avantage, me direz-vous, les salariées organisent leur vie de famille en fonction de leur travail !

Certes, mais cela réduit également les marges de manœuvre.

Mon entreprise dépend de ma vie de famille, car en tant que femme et mère, je dois gérer le foyer et les enfants. Ce qui réduit le temps que j’investis dans mon entreprise, là où un entrepreneur compterait sur sa conjointe pour gérer la vie de famille.

En tant que mère d’un enfant en bas âge, j’ai dû cesser mon activité un certain temps, réfléchir à l’idée de faire garder mon enfant ou non, toutes ces préoccupations qui concernent également les salariées.

Un entrepreneur n’aurait pas eu ce temps d’arrêt, de pause ou de réflexion dans son activité.

Charge mentale démultipliée

C’est un challenge du quotidien d’être femme entrepreneure, déjà parce que dans le monde de l’entrepreunariat les hommes sont pris plus au sérieux et mieux soutenus, ensuite parce que la charge mentale est multipliée et la pression qui va avec également !

Oui, il y a un écart de salaire entre les entrepreneurs hommes et femmes, parce que la société actuelle reste « pro patriarcat », tant que les mentalités n’auront pas évolué, nous devrons nous battre plus qu’un homme pour atteindre nos objectifs de vie.

Heureusement, c’est un challenge accepté par de nombreuses femmes, qui trouvent souvent des alternatives et des astuces pour mener de front tous les rôles de leur vie, sans s’oublier !

Et c’est aussi ce que j’aide mes clientes à faire au quotidien, ça tombe bien !

Je milite pour un monde qui évolue et qui laisserait la place aux femmes d’être elles-mêmes, de briller et réussir sans culpabiliser !

À voir également sur Le HuffPost :

Lire aussi