4 cadavres, des restes humains et des tonnes de déchets retirés des sommets de l’Himalaya

Un grand ménage et des découvertes sinistres. Les autorités népalaises ont annoncé avoir retiré 11 tonnes de déchets, 4 cadavres et un squelette de l’Everest et de deux autres sommets de l’Himalaya depuis le début de l’année 2024, rapporte la BBC.

Considérée comme la plus haute décharge du monde, l’Everest subit chaque année depuis 2019 un grand nettoyage. Notamment après les embouteillages monstres provoqués en montagne par les dangereuses ascensions d’alpinistes.

Nombre record d’alpinistes

Pour limiter la pollution, le gouvernement prévoit de créer une équipe de gardes-montagne en charge des déchets. Au total, on estime que 600 personnes ont escaladé le plus haut sommet de l’Himalaya depuis le début de l’année d'après les chiffres cités par nos confrères. Un nombre record.

Mais ces prouesses sportives sont aussi accompagnées de leur lot de drames. Huit alpinistes ont perdu la vie ou sont portés disparus depuis le début de l’année 2024, contre 19 l’année dernière. En conséquence, le Népal -contraint par une décision de justice- devrait encore lever le pied sur les permis délivrés pour gravir la chaîne de montagnes.

À lire aussi Record dans l’Himalaya : l’alpiniste népalais Kami Rita gravit l’Everest pour la 27e fois

« Le gouvernement travaillera avec des experts pour déterminer un nombre sûr d'alpinistes », selon les propos du directeur de l'alpinisme au ministère du Tourisme du Népal, Rakesh Gurung auprès de la BBC avant d’ajouter : « Sans étude scientifiq...


Lire la suite sur ParisMatch