De 4 °C à 5 °C de plus : un mois d’octobre exceptionnellement chaud

Octobre 2022 pourrait devenir le mois d’octobre le plus chaud jamais enregistré en France, selon les prévisions de Météo-France. (image d'illustration) - Credit:ARTUR WIDAK / NurPhoto / NurPhoto via AFP

Octobre 2022 pourrait devenir le mois le plus chaud jamais enregistré à cette période de l’année dans l’Hexagone, estime Météo-France.

Un mercure anormalement élevé à cette période de l'année. Comme l'explique Météo-France, l'Hexagone connaît depuis plusieurs jours un épisode de chaleur tardif exceptionnel qui se prolonge jusqu'à la fin du mois d'octobre. Sur l'ensemble du territoire, les températures sont supérieures de 4 à 5 °C aux normales de saison et atteignent des niveaux dignes d'une fin d'été.

Des records mensuels de chaleur ont même été battus dans plusieurs villes, comme à Figari, avec 32,5 °C le 23 octobre, à Tarbes avec 30,3 °C les 18 et 19 octobre, mais aussi à Agen avec 29,6 °C le 18 octobre, Toulouse avec 29,6 °C le 23 octobre ou encore Biarritz, Pau et Mont-de-Marsan où le thermomètre a culminé à plus de 31 °C le 18 octobre. Bordeaux a également enregistré, le 16 octobre, les 30 °C les plus tardifs de son histoire.

À LIRE AUSSI Climat : l'avenir de la France bien pire que prévu, selon une nouvelle étude

L'institut national de météorologie souligne que cet épisode de chaleur concerne l'ensemble de la France et est marqué par des nuits dites « tropicales », où les 20 °C sont dépassés dans le sud de l'Hexagone. Avec un indicateur thermique national supérieur à 17,5 °C depuis le 15 octobre, ce mois pourrait devenir le plus chaud jamais enregistré à cette période de l'année dans le pays, depuis le début des relevés, en 1900.

Lire la suite

VIDÉO - Canicule : Evelyne Dheliat désespérée par les fortes chaleurs