4,6 millions de doses du vaccin d'AstraZeneca livrés à la France d'ici fin mars

Source AFP
·1 min de lecture
Le ministère de la Santé français a rappelé les « problèmes dans les essais cliniques » d'AstraZeneca. (Illustration)
Le ministère de la Santé français a rappelé les « problèmes dans les essais cliniques » d'AstraZeneca. (Illustration)

Nouvelle déception pour les autorités sanitaires françaises : AstraZeneca livrera à la France 4,6 millions de doses de son vaccin contre le Covid d'ici fin mars, soit moitié moins qu'attendu, a indiqué, mardi 26 janvier, le ministère de la Santé. Écueil de taille pour la stratégie vaccinale française : le retard de livraison annoncé vendredi par le laboratoire britannique se traduira par un approvisionnement réduit de moitié jusqu'au printemps.

Déjà, les « problèmes dans les essais cliniques » d'AstraZeneca à l'automne avaient conduit à réviser les prévisions en forte baisse, rappelle le ministère : au lieu des 17,5 millions de doses de décembre à mars prévues par le contrat initial, Paris n'en attendait plus que 9 millions en février et mars. Si l'autorisation de l'Agence européenne du médicament est toujours espérée fin janvier ? vendredi sauf nouveau rebondissement ? la « baisse de rendement » dans une usine du groupe pharmaceutique va donc de nouveau réduire ce chiffre de moitié.

« C'est une grande déception », a déclaré à l'Agence France-Presse le ministère de la Santé, qui ajoute que le gouvernement « traitera avec l'Union européenne pour demander des explications à AstraZeneca ». A Bruxelles, la présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, a appelé lundi la patron du laboratoire britannique, afin qu'il « honore les contrats et conditions prévus dans l'accord de précommande ». « Tout l'objet de (ces) contrats était de financer en amont le démarra [...] Lire la suite