4 000 militaires marocains à Gaza ? Une guerre d'intox entre l'Algérie et le Maroc

Depuis le 12 mai des publications sur les réseaux sociaux déclarent que près de 4 000 militaires marocains auraient été déployés à Gaza pour combattre aux côtés de l'armée israélienne. Un soldat marocain aurait même été tué dans un tunnel à Gaza lors d’un guet-apens organisé par le Hamas. D'autres comptes avancent cependant que le militaire serait algérien ou saoudien. Ces allégations témoigneraient d'une guerre de désinformation entre l'Algérie et le Maroc.

La vérification en bref

  • Selon un opposant marocain s'exprimant dans une vidéo d'un média algérien diffusée sur Facebook le 12 mai, 4 000 soldats marocains combattraient aux côtés de soldats israéliens à Gaza. Aucune source vérifiable indépendamment n'est citée par l'opposant.

  • La même information est reprise dans un graphique attribué à Al-Jazira publié sur X le 31 mai. Ce graphique est un montage et n’a pas été publié par la chaîne qatarie.

  • Un militaire d’un pays arabe aurait été tué dans un tunnel à Gaza. Il serait marocain selon une carte d'identité diffusée sur X - ce qui serait une preuve du déploiement des 4 000 soldats du Maroc -, algérien d'après une autre carte d'identité présentée sur le même réseau ou saoudien selon un graphique du média Al-Arabiya. Les documents d'identités présentés ont été modifiés et le graphique d'Al-Arabiya est faux.

  • Le 4 juin, une page Facebook affirme également que le soldat tué à Gaza est marocain, avec comme preuve une photographie du soldat prise lors d'un exercice militaire en 2023. En réalité, cette photo date de la fin du mois de mai 2024, après la date supposée du décès du soldat.

La vérification en détail


Lire la suite sur Les Observateurs - France 24