3e vague de Covid : "Les leçons n'ont pas été apprises", regrette Dominique Costagliola

·1 min de lecture

Inquiétude dans les écoles, hôpitaux menacés de déborder, 19 départements soumis à de fortes restrictions… Confrontée à une troisième vague de l'épidémie de coronavirus, la France se trouve aujourd'hui dans une situation difficile, au point que certains anticipent déjà un nouveau renforcement des mesures. Comme de nombreux spécialistes, Dominique Costagliola réclamait dès le début de l'année un confinement strict lors du mois de février, mais s'était alors heurté au refus d'Emmanuel Macron, le président voulant à tout prix éviter de mettre à nouveau le pays à l'arrêt. "Les leçons n'ont pas été apprises", regrette aujourd'hui l'épidémiologiste, invitée samedi d'Europe 1. 

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation samedi 24 mars

Un confinement strict "aurait permis de limiter la diffusion du virus"

Pour Dominique Costagliola, les mesures prises par le gouvernement ne sont pas suffisantes face à l'ampleur de la crise, notamment en raison de la virulence du variant anglais. "Ce variant est plus transmissible, cela veut dire que les mesures pour contenir l'épidémie doivent être plus importantes pour arriver au même résultat qu'auparavant", explique-t-elle. "On a l'impression qu'au niveau des décisions prises pour contrôler l'épidémie, les leçons n'ont pas été apprises." "Contrôler l'épidémie, ça n'est pas attendre qu'il y ait un nombre maximum de personnes hospitalisées en réanimation, c'est arrêter la circulation du virus", poursuit Dominique&nbs...


Lire la suite sur Europe1