La 3e dose obligatoire le 30 janvier pour les soignants et pompiers

·1 min de lecture

Olivier Véran a annoncé que sans dose de rappel du vaccin contre le Covid, pompiers et soignants ne pourront plus exercer leur activité.

SANTÉ - Elle l’est depuis le 15 décembre pour les personnes âgées qui veulent garder le pass sanitaire. Elle le sera le 15 janvier pour tous les Français éligibles à la vaccination qui souhaitent conserver ce pass. La 3e dose de vaccin contre le Covid-19 sera bientôt obligatoire pour tous les soignants et pompiers.

Au lendemain des annonces de Jean Castex pour contrer la 5e vague de coronavirus et l’arrivée programmée du variant Omicron, le ministre de la Santé Olivier Véran a évoqué cette dose de rappel obligatoire. Pour les publics mentionnés ci-dessus, elle le sera à partir du 30 janvier.

Passée cette date, soignants et pompiers ne pourront plus exercer leur activité au contact du public s’ils n’ont pas fait la 3e dose. “Nous ne voulons pas que, comme en Ecosse, 25% des soignants ne puissent plus travailler car ils sont cas-contact ou en quarantaine”, a justifié le ministre de la Santé. Depuis le mois de septembre, ils ne peuvent plus pratiquer leur métier s’ils n’ont pas reçu deux doses.

Plus d’informations à suivre...

À voir également sur Le HuffPost: Véran explique pourquoi bien moins de 400.000 personnes risquent de perdre leur pass

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

VIDÉO - Les migrants exclus des plans de vaccination contre le Covid-19 :

LIRE AUSSI

undefined

undefined

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles