A 38 ans, Zlatan Ibrahimovic défie les lois de la longévité

Adrien Hemard
·1 min de lecture

Les gens me disent que je suis vieux et fatigué, mais je ne fais que m'échauffer. Je suis comme Benjamin Button, sauf que j'ai toujours été jeune, jamais vieux”. Cette nouvelle punchline, Zlatan Ibrahimovic l’a lâchée après son doublé contre la Sampdoria lors de l’avant-dernière journée de Serie A. Depuis son retour en Lombardie fin décembre 2019, après deux saisons pleines au Los Angeles Galaxy, Ibra brille avec le Milan, malgré ses 38 ans. Mieux, avec ses dix buts en dix-neuf matches de championnat, il a enclenché le redressement de son club. Au point d’affirmer : “Si j’avais été là depuis le début, nous aurions gagné le Scudetto. S’ils me gardent, nous le gagnerons la saison prochaine”. Chiche ?

Un millésime suédois

En dehors du fait que l’Inter et surtout la Juventus semblent trop forts pour ce Milan sur une saison, il faut prendre Zlatan Ibrahimovic au mot. A 38 ans bien passés, le Suédois devrait prolonger l’aventure en Lombardie selon la presse italienne, d’au moins une année et avant, peut-être, un retour chez lui (il est co-propriétaire du club d’Hammarby). Dans tous les cas, la carrière de Zlatan est loin d’être finie. "Si un...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi