"3615 Monique" d'OCS : parfaite connexion

·1 min de lecture

En se replongeant avec nostalgie et jubilation dans la France du début des années 80 et la naissance du Minitel rose, "3615 Monique", la série originale d’OCS ausculte, l’air de rien, notre rapport et notre addiction aux réseaux sociaux. Drôle, culottée et jouissive.

Avant Internet, il y eut… le Minitel – pour Médium interactif par numérisation d’information téléphonique –, cette technologie française fossile débranchée au bout de 30 ans de bons et loyaux services en 2012, ancêtre des premiers échanges dématérialisés, qui révolutionna la France giscardienne. C’est par le prisme de cette déflagration de bits que les scénaristes Emmanuel Poulain-Arnaud et Armand Robin racontent notre rapport très contemporain aux réseaux sociaux. Leur trio de chocs, des étudiants d’une obscure université de sciences, située à Jouy, en Eure-et-Loir – ça ne s’invente pas –, à l’étroit dans leur cursus, leur famille, leur milieu social, va lancer une initiative révolutionnaire : le premier site de rencontres de l’histoire. Quarante ans avant Facebook, Tinder et Meetic…Il y a Simon (Arthur Mazet, vu dans “Simon Werner a disparu”), geek avant l’heure, asocial, timide mais capable de pirater la messagerie de la fac, pour créer la sienne et se venger d’une humiliation ; Stéphanie (Noémie Schmidt, remarquée dans “L'Étudiante et Monsieur Henri”), fille de grands-bourgeois qui la rêvent en polytechnicienne, ambitieuse et déterminée ; et Toni (Paul Scarfoglio, venu de “Skam” et des “Grands”),...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

"Je ne supporte plus les écrans, je veux rencontrer les gens en vrai" : c'est quoi, avoir 20 ans, en 2020 ?

La racialisation de la question sociale, une impasse : rendez-vous le 20 septembre place de la République

"Liberté-Egalité-Fraternité-Laïcité, voilà le combat !" : rendez-vous le 20 septembre place de la République

20 septembre 1792, bataille de Valmy : naissance de la souveraineté du peuple, de la nation, ou des deux ?

Rentrée scolaire : 22 établissements scolaires fermés en raison de cas de Covid-19, annonce Jean-Michel Blanquer