33 ans après le massacre de Tiananmen, une commémoration passée sous silence

Les autorités chinoises ont interdit tout rassemblement public, également à Hong Kong, seule partie de la Chine où il était encore toléré de commémorer ce triste anniversaire.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles