3000

Libération.fr

personnes vont êtres embauchées par Facebook pour filtrer les contenus violents publiés sur le réseau. L’annonce intervient après plusieurs drames filmés sur Facebook qui ont choqué les internautes. Ces renforts grossiront de deux tiers la taille de l’équipe opérationnelle de Facebook, qui compte actuellement 4 500 personnes.



Retrouvez cet article sur Liberation.fr

Aux Etats-Unis, une anti-IVG à la tête du Planning familial
Le Premier ministre tchèque, Bohuslav Sobotka, a annoncé sa démission, et avec, celle de son cabinet,
Déjà 31 personnes sont mortes au Venezuela dans les manifestations et violences
«Si l’élection avait eu lieu le 27 octobre, je serais votre présidente.»
Abbas et Trump optimistes

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages