300 policiers en plus à Marseille : "C'est bien, mais il faut d'autres mesures à côté"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Il assure ne pas être venu "faire de fausses promesses". Depuis mercredi, Emmanuel Macron est à Marseille pour une visite de trois jours pour dévoiler notamment un plan d'urgence pour la ville, et répondre aux inquiétudes des habitants sur l'insécurité. Devant des policiers des quartiers nord de la ville, le président de la République a notamment annoncé une accélération de l'arrivée à Marseille des 300 policiers de plus promis par le ministère de l'Intérieur en février, qui seront tous là en 2022 et non plus 2023. De quoi satisfaire les forces de l'ordre sur le terrain ? Interrogé sur Europe 1, jeudi, Rudy Manna, secrétaire départemental Bouches-du-Rhône du syndicat Alliance Police Nationale, se réjouit de cette annonce, mais insiste sur l'importance de renforcer les moyens alloués à la justice.

>> ANALYSE - Avec son déplacement à Marseille, Emmanuel Macron est-il vraiment entré en campagne ?

"Je ne peux pas vous dire qu'on n'est pas satisfait par cette annonce", réagit le syndicaliste, pour qui "il vaut mieux rencontrer des policiers dans la rue que des voyous". "Donc, plus on aura de policiers à Marseille, plus ça sera intéressant."

"Les magistrats sont en manque d'effectifs"

Mais, ajoute-t-il aussitôt, "il faut qu'avec l'arrivée de ces nouveaux policiers, on ait des mesures qui nous permettent de suivre les affaires qu'ils vont ramener". Et de développer : "Si nous présentons 30 ou 40% d'individus en plus et que la justice n'a pas les moyens de suivre l'affaire par ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles