Plus de 300 accidents de noyade en un mois

·1 min de lecture

Plus de 300 noyades accidentelles, dont 79 mortelles, sont survenues en France entre début juin et début juillet, a indiqué mardi Santé publique France, qui s'alarme de ces chiffres élevés et appelle à la vigilance. Entre le 1er juin et le 5 juillet, l'enquête noyade 2021 de l'agence sanitaire a répertorié 314 "noyades accidentelles documentées" ayant entraîné 79 décès, selon des résultats préliminaires.

Il s'agit d'un nombre "élevé" qui représente, lorsqu'on compare à une enquête réalisée en 2018 sur cette même période, une hausse de 22% pour les noyades accidentelles, et de 58% des décès.

En 2020, les accidents de noyade recensés entre début juin et début août (donc deux mois pleins) avaient baissé d'environ 20% par rapport aux années précédentes, une diminution que Santé publique France attribuait à la fermeture de piscines en raison du Covid-19 et la moindre fréquentation des lieux de baignade.

"Une réduction importante de l'activité physique"

Ces accidents sont survenus en 2021 "dans le contexte de levée des mesures de restrictions déployées pour la gestion de l'épidémie de Covid", relève SpF. Des mesures qui "se sont traduites notamment par une réduction importante de l'activité physique et une prise de poids entraînant une probable altération de la condition physique de la population".

La hausse des noyades "pourrait donc être partiellement liée à une mauvaise appréhension des capacités physiques ou à une dégradation de l'état de santé au sortir d'une longue période de m...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles