30 ans de la coupe Davis : comment a-t-elle évolué ?

·1 min de lecture

La Coupe Davis 2021 a commencé hier. L’équipe de France a battu la République tchèque 2-1 pour son premier match de poules à Innsbruck. La compétition ne se déroule plus toute l’année, mais sur 10 jours en fin de saison sur terrain neutre. Les capitaines des équipes commencent à se rebeller. Ils veulent que les dirigeants revoient leur copie.

C’est normal qu’ils aient mal au coeur. Qui a envie de voir la Coupe Davis agoniser comme ce qui est en train de se passer ? Cette compétition jadis si populaire ne mérite pas de disparaître dans l’indifférence générale. Donc soit on trouve la bonne formule, soit on arrête les frais. Ca tombe bien vu l’ambiance d’enterrement qui règne à Innsbruck, où l’équipe de France joue sa phase de poules depuis hier. Ah, Innsbruck, sa population confinée et ses matches à huis-clos. C’est vrai que ça nous manquait. En plus les organisateurs, jamais à court de mauvaises idées, ont programmé la phase de poules dans trois pays différents. Ca veut dire que vous avez des équipes qui jouent devant des spectateurs, en tout cas ceux qui ont bien voulu se déplacer, et les dindons de la farce qui se retrouvent face à des gradins vides à Innsbruck. L’équité sportive ? J’imagine que c’est ringard comme concept… Cela étant, comme le dit Nicolas Mahut, le huis-clos, ça ne change pas beaucoup les joueurs par rapport à 2019 où cette nouvelle formule avait fait pschitt dès son lancement. 

Cette formule n’est pas venue de nulle part non plus, l’ancienne ne fonctionna...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles