30 000 euros d’amende pour Dieudonné, condamné pour injure publique

Source AFP
·1 min de lecture
Malgré ses dénégations, Dieudonné a bien été reconnu coupable d'injure publique envers une magistrate de Nanterre.
Malgré ses dénégations, Dieudonné a bien été reconnu coupable d'injure publique envers une magistrate de Nanterre.

Malgré ses dénégations, Dieudonné a bien proféré des insultes à caractère nazi envers une magistrate. Le tribunal de Versailles a condamné l'humoriste controversé à 30 000 euros d'amende pour injure publique, mercredi 14 avril. En cause : un montage, diffusé en avril 2020 sur YouTube, dans lequel l'ancien acteur de 65 ans comparait cette magistrate de Nanterre aux femmes ayant collaboré au régime nazi. Cette vidéo faisait référence à une précédente décision de justice, concernant une pharmacienne condamnée pour vente illégale de masques, au début de l'épidémie de Covid-19.

Dieudonné avait contesté être l'auteur en invoquant un trucage numérique, ce que la justice a rejeté. Lors d'une première audience en novembre, il avait formellement contesté être l'homme sur la vidéo, assurant être victime d'un « deepfake », une technique sophistiquée consistant, entre autres, à superposer un visage sur un autre. « Sa thèse du deepfake est rejetée par les juges », s'est félicité Me Rémi-Pierre Drai, conseil de la magistrate, auprès de l'Agence France-Presse. L'avocat a notamment qualifié Dieudonné de « menteur incapable d'assumer ses propres vidéos ».

À LIRE AUSSIManuel Valls attaque Dieudonné en diffamation

Des perquisitions menées à son domicile

Face à la défense inattendue de l'humoriste, le tribunal avait ordonné, en novembre, de nouvelles investigations sur l'authenticité de la vidéo et renvoyé le procès au 15 mars. Au cours de cette seconde audience, les nouveaux acte [...] Lire la suite