3 momies égyptiennes retrouvent leur visage grâce à l'ADN

·2 min de lecture

Une société américaine spécialisée dans les technologie de l'ADN a présenté une reconstitution du visage de trois momies égyptiennes, toutes des hommes, âgés d'environ 25 ans.

Sommes-nous désormais capables de redonner vie aux visages des momies égyptiennes et autres défunts de notre histoire lointaine avec suffisamment de fiabilité ? Oui, prétend l'entreprise de génétique médico-légale la plus célèbre au monde, Parabon NanoLabs, le 14 septembre 2021 au 32e Symposium international sur l'identification humaine à Orlando, en Floride, la reconstitution numérique des visages de trois hommes ayant vécu dans l’.

Les trois visages reconstitués numériquement par phénotypage. Crédits : Parabon Nanolabs

La société américaine, spécialisée dans les technologies de l'ADN, explique avoir pu effectuer ces reconstitutions à partir de données génétiques extraites des restes momifiés des trois hommes, tous âgés d’environ 25 ans au moment de leur mort. Exhumées à Abusir el-Meleq, une ville aujourd’hui disparue située dans la plaine inondable du sud du Caire, leurs momies semblent avoir été préparées et enterrées entre 1380 av. J.-C. et 425 ap. J.-C.

Phénotypage complet

En 2017, des chercheurs de l'Institut Max Planck pour la science de l'histoire humaine de Tübingen, en Allemagne, étaient d’abord parvenus à extraire de ces dépouilles des tissus suffisamment bien conservés pour permettre des séquençages génétiques, les tous premiers obtenus sur des momies. Grâce à ces données inédites, les chercheurs de Parabon NanoLabs ont ainsi pu effectuer un phénotypage ADN médico-légal, soit un processus qui consiste en l’exploitation d’un génome pour prédire la forme des traits du visage ou d'autres aspects de l'apparence physique d’un individu. Selon l'entreprise, c’est la première fois qu'un phénotypage complet est réalisé à partir d'ADN humain aussi ancien.

Les cartes thermiques des différents visages ont permis aux scientifiques d'affiner les détails et de mettre en évidence les différences dans les caractéristiques des momies. Crédits : Parabon NanoLabs

Baptisée "Snapshot", leur méthode de phénotypage aurait d’abord permis de déterminer l'ascendance, la couleu[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles