3 mesures fiscales de Mélenchon qui feraient tousser le foot français

Jean-Baptiste Duval
1 / 2

3 mesures fiscales de Mélenchon qui feraient tousser le foot français

Le programme fiscal de Mélenchon doit être vu d'un drôle d'œil par le foot français...

FOOT - La politique s'intéresse souvent au foot. Pour une fois, cela devrait être l'inverse. Jean-Luc Mélenchon, dont la présence au second tour de l'élection présidentielle est désormais envisageable, a un programme fiscal qui décoiffe pour les gros salaires.

En meeting à Lille le 12 avril, il a rappelé sa promesse de taxer lourdement les mieux lotis, dans le cadre d'un programme qui veut faire passer l'impôts sur le revenu de 5 à 14 tranches d'imposition.

Et la proposition fait parler les amateurs de sport. Philousports, un compte Twitter très populaire sur ce créneau, l'a retweeté avec un commentaire éloquent, "RIP la ligue 1", provoquant tellement de réactions négatives qu'il a fini par le supprimer, tout en tentant de se justifier. Selon lui, toute la Ligue 1 en pâtirait.

Vraiment toute? Si la France est bien le seul pays d'Europe à appliquer cette mesure, ce sera assez rapidement vrai. Et pas seulement pour le foot. Le rugby et le handball en pâtiraient aussi.

Avec un salaire moyen de 50.000 euros par mois en Ligue 1, soit 600.000 euros par an hors primes, une majorité de footballeurs du championnat seraient donc concernés. En revanche, les conséquences seraient différentes en fonction des clubs.

  • L'AS Monaco deviendrait-il plus compétitif que le PSG?

"Ce serait problématique pour Lyon et Marseille, et un handicap pour Paris. Cela coûterait plus cher au PSG de conserver ses grands joueurs, comme pour attirer de potentiels Ballon d'or", décrypte Vincent Chaudel, expert sport chez Wavestone. Un joueur comme Antoine Griezmann toucherait environ 7 millions par an à l'Atletico Madrid, selon Eurosport.

Le grand gagnant pourrait être l'AS Monaco. Une convention fiscale interdit aux Français de s'y installer pour échapper à l'impôt. En revanche, la principauté resterait un vrai...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post



En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages