3 enjeux et 9 propositions pour le sommet du 12 décembre 2017 sur le climat

Benoît Calatayud
3 enjeux et 9 propositions pour le sommet du 12 décembre 2017 sur le climat.

Alors que l'Accord de Paris a été adopté à l'issue de la COP21 il y a bientôt deux ans, puis est entré en vigueur le 4 novembre 2016, beaucoup reste à faire. L'urgence climatique n'a jamais été aussi forte. Les engagements des pays qui ont ratifié l'accord, soit environ 170 pays, ne sont pas encore tous bien définis. En outre, les Etats-Unis, deuxième plus gros émetteur de gaz à effet de serre, ont fait part de leur volonté de quitter l'accord, alors qu'ils constituent un important financeur de la lutte contre le réchauffement climatique.

Ayant vocation à compléter les institutionnels internationaux comme les COP, le sommet climat du 12 décembre prochain, qu'Emmanuel Macron a souhaité organiser, vise avant tout à relancer la mobilisation des acteurs (Etats, collectivités, ONG, entreprises) concernant les financements publics et privés en faveur du climat. Il est en effet crucial d'assurer financement d'une économie décarbonée, notamment en assurant des transferts entre le Nord et le Sud à travers par exemple le Fonds vert pour le climat, ou en donnant un prix suffisamment incitatif au carbone.

Dans le contexte de la volonté de retrait des Etats-Unis de l'Accord de Paris et de tensions entre les pays du Nord et les pays du Sud s'agissant du climat, comment ce sommet peut-il atteindre son objectif ?

La mobilisation en faveur de la lutte contre le réchauffement climatique pourrait s'essouffler même si la France fait preuve de volontarisme

Alors que la COP23 vient de se terminer, le réchauffement climatique est plus préoccupant que jamais et nécessite une forte mobilisation des acteurs. En 2017, les émissions de CO2 liées aux énergies fossiles (charbon, pétrole, gaz), responsables de l'essentiel du réchauffement, sont reparties à la hausse, après trois ans de stabilité.

À plus long terme, alors que l'accord de Paris fixe un objectif d'augmentation de 1,5 degré en moyenne de la température mondiale, nous sommes aujourd'hui sur une trajectoire au-dessus de 3 degrés.

Les...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post



En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages