3 choses à savoir avant de refuser les vaccins à ARNm

·2 min de lecture

Les vaccins à ARNm ne sont pas des thérapies géniques. De manière simplifiée, nos gènes (notre ADN) codent pour des protéines, nécessaires au bon fonctionnement de notre organisme. Dans certaines maladies monogéniques, un seul gène est malade et se retrouve en incapacité de produire la bonne protéine. La thérapie génique permet de compenser cette déficience. Un gène thérapeutique, un morceau d’ADN, est importé dans l’organisme. Celui-ci s’intègre au patrimoine génétique des cellules cibles et vient produire la protéine manquante à la place du gène déficient. Les vaccins Pfizer-BioNTech et Moderna sont des vaccins à ARNm : c’est-à-dire qu’ils contiennent des petits morceaux d’ARNm. L’ARNm est une étape entre l’ADN et la protéine. L’ARNm ne peut pas rentrer dans le noyau de la cellule et modifier le patrimoine génétique des cellules, comme le font les thérapies géniques à base d’ADN. Il est donc erroné de qualifier les vaccins à ARNm de thérapies géniques. Les vaccins à ARNm ne sont pas des thérapies expérimentales et les études ont été correctement menées.

Les vaccins à ARNm sont arrivés sur le marché très rapidement, suscitant une crainte légitime de la population. Avant qu’un vaccin ne soit commercialisé, il y a deux parties : une partie d’expérimentation clinique et une partie administrative. C’est la partie administrative qui a été accélérée et non la partie expérimentale. La partie expérimentale a pu être menée de manière plus rapide qu’à l’accoutumée car le virus circulait beaucoup au moment où les essais ont été conduits. C’est parce qu’il était très facile de recruter des patients que les essais ont pu mener très rapidement à des conclusions. Les phases d’expérimentation clinique ont été correctement menées et sont terminées. Il ne s’agit pas d’un vaccin expérimental. En revanche, comme pour tout médicament, la surveillance des effets indésirables continue après la mise sur le marché grâce à la pharmacovigilance.

Les vaccins ne peuvent pas produire...
Les vaccins ne peuvent pas produire...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles