3 Billboards, les panneaux de la vengeance (France 2) Pourquoi Frances McDormand a-t-elle d'abord refusé ce faire ce film ?

·1 min de lecture

Ebbing, bourgade du Missouri. Ce trou perdu n’a pas beaucoup changé depuis son édification par les pionniers : une artère principale, un bar, quelques commerces, une station-service et un poste de police, où le shérif, Bill Willoughby (Woody Harrelson), déprime sévèrement. Ce flic, un macho costaud de 1 m 90 aux manières de cow-boy, est humilié par Mildred Hayes, un petit bout de femme. Outrée que la police du cru n’ait pas résolu l’enquête sur le viol et le meurtre de sa fille, quelques mois après le drame, cette mère révoltée a loué, pour 5 000 dollars, trois immenses panneaux publicitaires, plantés dans les champs situés à l’entrée de leur ville. On peut y lire : « Violée pendant son agonie », « Toujours aucune arrestation ! » et « Pourquoi, chef Willoughby ? » Une publicité désastreuse, dont les autorités locales se seraient bien volontiers passées…

Une évidence

En 2015, le réalisateur britannique Martin McDonagh (Bons baisers de Bruges, en 2008) écrit le scénario de ce drame en pensant à une comédienne qu’il vénère en secret : Frances McDormand. Il a été impressionné par son interprétation de Marge Gunderson, policière enceinte lancée à la poursuite de tueurs, dans le thriller culte Fargo, des frères Joel et Ethan Coen, sorti en 1996. Une prestation époustouflante, qui lui a valu l’Oscar de la Meilleure actrice, en 1997. Mais, lorsqu’il lui propose le rôle de la mère vengeresse, le metteur en scène essuie un refus cinglant. Motif : Frances ... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi