3,7 milliards: colossale amende requise pour UBS

LExpress.fr
C'est une condamnation astronomique de la banque suisse et de sa filiale française qui a été requise jeudi à Paris.

Au fond de la salle de la 32ème chambre correctionnelle du TGI de Paris, la procureure nationale financier Eliane Houlette, accompagnée d'une poignée de parquetiers du PNF, s'est assise pour entendre la fin du réquisitoire contre UBS, un dossier emblématique ouvert par la justice en 2011. Ses deux substituts, Eric Russo puis Serge Roques, qui se sont succédés pendant quatre heures, avaient auparavant longuement dressé le portrait du géant mondial de la banque, la remettant en face de ses responsabilités face au phénomène de la fraude fiscale. Dès le début de ses réquisitions, Eric Russo en a chiffré le montant gigantesque: 350 milliards d'euros pour l'ensemble de la planète. Soit 350 milliards de profits pour les banques qui vont collecter des fonds non déclarés, et autant en perte de rentrées sonnantes et trébuchantes pour les Etats concernés.  

Alors certes, UBS n'est pas soupçonnée d'avoir été la blanchisseuse de ces 350 milliards. Mais les premiers mots du substitut veulent mettre les choses au clair: "la fraude à l'impôt, c'est un vol commis au préjudice de la collectivité", une "attaque grave au pacte républicain". La banque, a-t-il poursuivi, a "parfaitement conscience d'enfreindre la loi française" et "fait mine de ne pas comprendre". Elle a pourtant "déjà été condamnée pour des faits similaires à l'étranger", notamment aux Etats-Unis où 17 000 contribuables américains ont fraudé le fisc à l'aide d'UBS - la banque a du verser une amende de 780 millions de dollars.  

Une trentaine d'avocats

Devant la présidente, ses assesseurs et les deux vice-procureurs financiers, quatre rangées serrées d'avocats: pas loin d'une trentaine pour la défense, une poignée pour le fisc, partie civile. Les conseils de la banque et de sa filiale française, ainsi que de six anciens cadres ou salariés d'UBS, plaideront la semaine prochaine. Mais on entendrait une mouche voler au moment des peines requises, car tous savent que c'est la première fois qu'un parquet français réclame une amend...Lire la suite sur L'Express.fr

3,7 milliards: colossale amende requise pour UBS

Affaire Cum Cum: jeu de piste boursier

"Cum ex": révélations sur de vastes arnaques aux dividendes

UBS: le procès de la fraude fiscale s'ouvre à Paris