Publicité

28,9°C en Corse... De nombreux records mensuels de températures battus dans le sud de la France

Charly TRIBALLEAU / AFP

Alors qu'une large partie de l'Hexagone connaît un temps très perturbé avec des pluies qui semblent tomber sans discontinuer, le sud du pays a des airs d'été. Le mercure atteint parfois des niveaux plus de 10°C au-dessus des moyennes saisonnières.

"Des courants d'ouest à sud-ouest nous font parvenir une masse d'air remarquablement douce en provenance des Antilles", explique Météo-France.

"Cette masse d’air a des caractéristiques estivales avec 15 à 17°C vers 1.500 mètres d’altitude, et un isotherme du zéro degré vers 4.000 mètres dans les Pyrénées", précise l'institut météorologique.

Sur X (ex-Twitter), le météorologue François Jobard parle d'une "chaleur tardive remarquable près de la Méditerranée".

11°C au-dessus de la moyenne à Toulouse

Bien que nous soyons déjà à la moitié du mois de novembre, de nombreux records mensuels de températures ont été battus ces derniers jours. À Mouthoumet (Aude), il a fait 26°C ce lundi 13 novembre, contre 24,5°C le 11 novembre 2015.

Dans les Hautes-Pyrénées, le thermomètre a atteint 25,5°C, battant le précédent record de 25,2°C jusqu'ici détenu par le 1er novembre 2020.

À Toulouse, la barre des 24°C a été dépassée ce mardi, une mesure 11°C au-dessus des moyennes de maximales pour la période.

Près de 29°C en Corse

Il fait particulièrement chaud également sur le Sud-Est. C'est le cas notamment en Corse, où Météo-France a relevé 28,9°C à Oletta (Haute-Corse) ce mardi. Des records mensuels ont été pulvérisés à l'instar de Cannes où il a fait jusqu'à 27,7°C, largement devant le précédent record de 25,8°C.

Le mercure a grimpé à 24°C à Cassis (Bouches-du-Rhône), établissant également un nouveau record mensuel.

Un peu plus au nord, la barre des 20°C a souvent été atteinte, voire dépassée, comme à Clermont-Ferrand, Lyon ou Montélimar.

Effets de fœhn

Météo-France explique cette situation de chaleur notamment par "des effets de fœhn liés au vent fort d'ouest à nord-ouest", qui a la propriété d’être chaud et sec, et "d'une masse d'air très douce pour la saison".

Après des mois de septembre puis d'octobre très chauds, novembre s'inscrit dans la même tendance. D'après les prévisions de La Chaîne météo, "à partir de mercredi, les températures devraient commencer à baisser avec l’arrivée d’un air plus frais en altitude, mais elles resteront au-dessus des normales de saison avec en général de 16 à 20°C".

Le mercure devrait toutefois à nouveau monter dès le week-end, avec un temps très ensoleillé sur les pourtours de la Méditerranée.

Article original publié sur BFMTV.com