Les 27 approuvent les candidatures de l'Ukraine et de la Moldavie à l'UE

Les 27 approuvent les candidatures de l'Ukraine et de la Moldavie à l'UE

Les dirigeants des 27 ont reconnu ce jeudi à l'Ukraine et à la Moldavie le statut de candidat à l'Union européenne, a annoncé le président du Conseil européen Charles Michel, évoquant un "moment historique", en pleine offensive russe.

Cette décision très attendue par Kyiv, prise lors d'un sommet des chefs d'Etat et de gouvernement des pays de l'UE à Bruxelles, marque le début d'un processus long et complexe en vue d'une adhésion.

Le président Ukrainien Volodymyr Zelensky a rapidement salué "un moment unique et historique" après l'attribution à son pays du statut officiel de candidat à l'Union européenne par les 27.

"C'est un moment unique et historique dans les relations Ukraine-UE", s'est ainsi félicité le chef d'Etat ukrainien sur Twitter, affirmant que, selon lui, "l'avenir de l'Ukraine se trouve au sein de l'UE".

La présidente moldave a également salué cette décision en indiquant qu'il s'agissait d'une "journée historique" pour son pays. Sur Twitter, Maia Sandu a indiqué que c'était "un signal fort & sans équivoque de soutien à nos citoyens et à l'avenir européen de la Moldavie", ajoutant que "nous sommes reconnaissants & engagés à avancer sur la voie des réformes".

La présidente de la Commission, Ursula von der Leyen a, elle, indiqué sur Twitter qu' "aujourd'hui, nous avons vu l'histoire en marche".

La France, qui exerce jusqu'au 30 juin la présidence du conseil de l'Union européenne, a, elle aussi, employé le terme "historique" pour qualifier la décision d’accorder à l'Ukraine et à la Moldavie le statut de candidat à l'UE.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles