Le 25bis by Leclerc Briant à Épernay: l’avis d’expert du Figaro

Lahargoue, Lucas
La maison d’hôtes Le 25bis by Leclerc Briant achève aujourd’hui sa rénovation tout en douceur et en sobriété. / Leclerc Briant / Photo presse

Cette belle maison d’hôtes est une ode à l’art de recevoir à la française, une adresse de grand charme pour partir à la découverte de la Champagne.8/10 pour Le 25bis by Leclerc Briant

C’est en 2017 que la maison de champagne Leclerc Briant met la main sur cette ancienne demeure familiale construite au XVIIIe siècle par un négociant en vin. À cette époque, l’avenue de Champagne n’était encore qu’un chemin extérieur à la ville. Après une rénovation tout en finesse, le 25bis s’est transformé en une jolie maison d’hôtes. L’établissement fait désormais parti d’«Esprit de France», une collection d’hôtels et demeures de France qui vise à rassembler quelques heureux propriétaires autour des valeurs communes fortes que sont le patrimoine, l’art et la culture. On y entre par une cour qui se transforme en terrasse dès l’arrivée des beaux jours. Une boutique qui présente l’ensemble des cuvées Leclerc Briant fait office d’antichambre au reste de la maison. Une fois dans les murs, on est vite imprégné de l’atmosphère de cocon qui se dégage de cette adresse chaleureuse.

9/10 La situation

Comme son nom l’indique, cette maison d’hôtes est dressée au 25 bis de l’avenue de Champagne: l’emplacement idéal pour qui souhaite écumer les plus grandes maisons de champagne alignées sur cette artère classée à l’Unesco depuis 2015. Le centre-ville d’Épernay est parfaitement accessible à pied en une dizaine de minutes en direction de la place de la République.


10/10 La déco

Leclerc Briant a fait appel à l’agence de design britannique Ramsey Krause pour mettre en œuvre les rénovations de cette demeure historique. Le duo d’architectes a réussi à préserver l’âme des lieux, les parquets en pin sont intacts et les moulures de style Empire sont toujours là. Les murs de la salle à manger ont été recouverts d’un papier peint de la manufacture alsacienne Zuber ; les planches d’impression en bois datés de 1848 évoquent le voyage et sont classées «Monument Historique». Ailleurs, dans les chambres (...) Lire la suite sur Figaro.fr

48 h à Saint-Malo, pour le charme et la douceur de l’air marin hors saison
Dix tables récompensées par le Michelin qui donnent envie de traverser la France
Hôtels: les meilleurs établissements sélectionnés par Le Figaro
Inscrivez-vous à la newsletter du Figaro