250 manifestations, dispositif policier: ce que l'on sait des cortèges du 1er-Mai

Manifestants à Paris le 1er mai 2019 - Zakaria Abdelkafi - AFP
Manifestants à Paris le 1er mai 2019 - Zakaria Abdelkafi - AFP

Entre tradition annuelle et premier rendez-vous du "troisième tour social" promis par la gauche dans la foulée de la présidentielle, c'est une Fête du Travail à part qui s'annonce pour ce dimanche.

Selon nos informations collectées ce vendredi, 250 manifestations seront à l'ordre du jour dans le pays, scrutées pour certaines par un important dispositif policier.

876450610001_6305130066001

20.000 personnes attendues à Paris pour 1500 policiers et gendarmes

Au milieu de ces 250 cortèges, le défilé parisien suscitera une attention particulière. On y attend 20.000 personnes environ. On sait déjà que la capitale fera l'objet d'une vigilance accrue de la part des autorités qui y craignent des troubles à l'occasion du rassemblement. Une vingtaine de forces mobiles sont d'ores et déjà mobilisées - composées de CRS et de gendarmes. Au total donc, ce sont 1500 membres des forces de l'ordre qui sont pour l'heure prévus au programme.

Mais le dispositif peut encore évoluer. D'après nos éléments, le préfet de Police de Paris doit encore tenir une réunion ce vendredi en début de soirée avant de l'arrêter définitivement.

Vigilance accrue dans plusieurs villes en régions

Le renforcement de la vigilance policière ne sera toutefois pas une spécialité parisienne. Selon nos informations, celle-ci sera aussi de mise à Marseille - où on attend 5000 manifestants -, à Nantes - où on table sur 3500 -, à Rennes - avec 2000 personnes attendues dans le cortège -, Dijon - qui devrait en compter 1500-, et enfin à Strasbourg, où défileront 1200 marcheurs environ.

D'autres manifestations devraient prendre au moins autant d'ampleur que celles-ci mais leur niveau de risque est jugé inférieur: c'est le cas de Lyon - avec 5000 participants prévus -, à Grenoble - 4000 personnes -, et enfin Saint-Etienne, où on pourrait dénombrer 3000 individus dans le cortège.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles