Publicité

24h du Mans 2023 : tous Les secrets de la Ferrari 499P (VIDEO)

LAT Images

Elle vient déjà de rentrer dans l’histoire. Jeudi soir, le pilote italien Antonio Fuoco a signé la pole position de la 91e édition des 24 heures du Mans au volant de la Ferrari 499P en réalisant un chrono en 3:22.989, à près de 242 km/h de moyenne. C’est la première fois qu’une Ferrari s’élancera en tête dans la Sarthe depuis 1973.

La simple participation de Ferrari dans la catégorie reine des 24 heures est un évènement en soi. La Scuderia avait quitté la Sarthe il y a un demi-siècle : Maranello – qui rencontrait des soucis en Formule 1 - avait décidé de se concentrer sur la monoplace. Ceux qui ont une bonne mémoire se rappelleront tout de même de la Ferrari 333SP des années 1990, qui bénéficiait de la bienveillance du siège sans être un projet usine. Rappelons que Ferrari a remporté à neuf reprises la classique. La dernière fois, c’était en 1965.

Une Hypercar audacieuse

Ferrari débarque donc au Mans avec une arme flambant neuve et extrêmement élégante. Elle s’appelle 499 comme la cylindrée unitaire en cm3 et « P » pour Prototipo, comme les glorieuses Ferrari du Mans dans les années 1960. Elle a été conçue par un groupe d’une trentaine d’ingénieurs menés par Ferdinando Cannizzo. La mise au point s’est effectuée en dehors du service Formule 1. Le timing a été très serré. La voiture a fait ses premiers tours de roue en juillet 2022 sur le circuit privé de Fiorano (Italie) avant de faire ses débuts en compétition en mars lors des 1000 miles de Sebring (Etats-Unis).

Les premières sorties ont démontré que les performances sont bien là. Dès la...Lire la suite sur Autoplus