24 heures du Mans : arrivée de l’hypercar et retour du public

·1 min de lecture
Toyota sera le grand favori de cette 89e édition des 24 heures du Mans, la première à voir s'affronter les voitures répondant à la nouvelle réglementation « hypercar ».
Toyota sera le grand favori de cette 89e édition des 24 heures du Mans, la première à voir s'affronter les voitures répondant à la nouvelle réglementation « hypercar ».

Cette édition 2021 des 24 heures du Mans revient de loin. Afin d?accueillir 20 % du nombre habituel de spectateurs, en pleine pandémie de Covid-19, la 89e édition de la course (habituellement organisée mi-juin) a été reportée en août. Le départ sera donc donné samedi à 16 heures (14 heures GMT). « L?an dernier, on était à huis clos et c?était un vrai crève-c?ur », rappelle l?organisateur Pierre Fillon. « Le Mans, c?est une grande course, mais c?est avant tout une grande fête populaire. Sans spectateurs, c?était quelque chose d?assez dur, même s?il fallait absolument l?organiser l?année dernière pour maintenir en vie les équipes. »

Avec des contraintes sanitaires (les spectateurs ont accès partout sauf au paddock, les concurrents évoluant dans une bulle) et des animations adaptées (pas de parade des pilotes dans les rues du Mans ni de concert sur le circuit, mais des « fan zones » proposant diverses activités et des voitures en piste tous les jours, vendredi compris), « c?est un demi-retour à la normale », indique le président de l?Automobile Club de l?Ouest (ACO).

Toyota favori, Alpine et Glickenhaus en embuscade

Arrivées en début de saison, les hypercars vont disputer leur troisième course et la première de 24 heures. Deux constructeurs engagent déjà deux voitures chacun dans la nouvelle catégorie reine : le japonais Toyota, favori avec ses hypercars hybrides, et l?américain Glickenhaus, dont la N.708 non-hybride a dominé la journée test dimanche. Face à ell [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles