Il y a 233 millions d'années, les mammifères ont adopté un métabolisme à sang chaud

L'endothermie chez les mammifères semble être apparue plusieurs millions d'années après l'essor des premiers ancêtres des mammifères contrairement à l'opinion qui prévalait jusqu'ici.

L'endothermie, où le métabolisme à sang chaud, est une des caractéristiques clés des mammifères (et des oiseaux) et elle constitue un atout qui leur a permis de coloniser pratiquement tous les milieux sur Terre. Les endothermes sont plus actifs sur le plan comportemental et peuvent voyager plus loin et se déplacer plus rapidement que les animaux à sang froid, qui sont généralement plus lents, moins actifs et ont une capacité aérobie réduite.

Depuis quand les mammifères peuvent-ils profiter de ces avantages ? Jusqu'ici, les biologistes de l'évolution estimaient que l'endothermie remontait à la racine de ce groupe et s'était imposée chez les , des reptiles mammaliens, il y a environ 252 millions d'années. Une chronologie désormais remise en cause.

Plongée dans l'oreille interne

L'examen de la structure des canaux semi-circulaires des oreilles internes des ancêtres des mammifères a permis de déterminer quand la transition endothermique s'est produite, expliquent Ricardo Araújo (de l'Université de Lisbonne) et ses collègues, dans la revue . En effet, ces canaux qui jouent un rôle important dans l'équilibre et la stabilité, contiennent un liquide appelé endolymphe dont la viscosité varie en fonction de la température corporelle. Comme le miel, l'endolymphe devient plus liquide quand la température augmente. Un changement d'état qui implique des modifications anatomiques des canaux afin qu'ils puissent assurer leurs fonctions de façon optimale.

Comparaison oreilles Crédit : Romain David
Comparaison oreilles Crédit : Romain David

Comparaison entre l'oreille interne d'un mammifère à sang chaud et celle d'un synapside à sang froid. Crédit : Romain David et Ricardo Araújo.

En étudiant la structure de l'oreille interne de 341 vertébrés dont 56 espèces éteintes, l'équipe a pu observer, chez les mammifères, la modification de la forme des canaux et la lier à l'apparition de l'endothermie. Un phénomène qui se serait installé assez rapidement, sur une période d'environ un million d'années, il y a 233 millions d'années. Soit beaucoup plus tard . Ce qui signifie q[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles