22 juin : les crèches se préparent

Depuis un mois, la crèche Jolana située à Paris accueille une vingtaine d'enfants avec un protocole strict. À commencer par les parents qui doivent rester à l’extérieur. "C'est un peu brutal pour les enfants parce qu'on les dépose et puis après on part, mais le retour à la vie normale est un soulagement", confie un père de famille.

Un retour à la normal ou presque À partir de lundi 22 juin, les règles s'assouplissent : finit l'accueil à l’extérieur et la prise de température obligatoire. "On sera toujours vigilant en respectant les gestes barrières et la distanciation sociale : on a installé des signes au sol pour maintenir la distance d'un mètre de sécurité", explique Mylène Rigot, directrice de la crèche Jolana, réseau La maison bleue. Et surtout, la principale différence : le port du masque ne sera plus obligatoire, un soulagement pour le personnel. "On va continuer à l'utiliser pour accueillir les parents mais le reste de la journée, on va retourner à la normal", ajoute Latifa Abail, auxiliaire dans la crèche Jolana, réseau La maison bleue.