À 22 ans, elle est enfermée dans le corps d’une enfant de 8 ans

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Mint Images via Getty Images
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Shauna Rae, une jeune Américaine, raconte dans un documentaire les difficultés qu’elle rencontre au quotidien à cause des chimiothérapies qu'elle a subies enfant.

"Je suis une femme de 22 ans enfermée dans le corps d’une enfant de 8 ans", se présente Shauna Rae. La jeune femme a choisi de prendre la parole et de raconter son quotidien à la chaîne américaine TLC, disponible sur YouTube (en anglais). Avec son mètre 17 et son air enfantin, elle a du mal à sortir prendre un verre, à se faire tatouer ou encore à rencontrer des hommes de son âge.

La vie de Shauna Rae a basculé à 6 mois lorsque les médecins lui ont diagnostiqué un cancer du cerveau. Elle n’a pas eu d’autres choix que de faire des chimiothérapies pour s’en sortir. Si elle est aujourd’hui totalement remise, le traitement n’a pas été sans conséquence : elle a cessé de grandir. C’est "un effet secondaire désagréable de la chimiothérapie, détaille la jeune femme. Mon hypophyse (une glande située au fond du cerveau qui produit l’hormone de croissance) était devenue presque totalement inactive. Mes os ont fusionné".

Des facteurs de croissance parfois prescrits

Les effets secondaires de la chimiothérapie varient en fonction des médicaments utilisés, des dosages et des personnes. Les traitements bloquent temporairement l'activité de la moelle osseuse, ce qui entraîne une diminution de la production des cellules sanguines. Les conséquences peuvent être la fatigue, un risque hémorragique ou infectieux. "La durée de cette diminution de la production des cellules sanguines est variable, précise l’Institut National du Cancer (Inca). Il est parfois nécessaire de prescrire des facteurs de croissance lorsque la baisse du nombre de globules blancs ou de globules rouges est trop importante."

Désormais, la jeune Américaine a appris à vivre avec son handicap, mais les situations embarrassantes s’enchaînent. "Shauna aime s’habiller comme une adulte de 22 ans, mais lorsque l’on sort, elle attire les regards", raconte sa mère. "Partout où je vais, des enfants me disent bonjour, me regardent", poursuit la fille.

VIDÉO - Katinka Rambert : "Joseph hurle en disant que c’est injuste" - L’appel déchirant d’une mère pour sauver son fils de 3 ans

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles