21 ans après, un Américain avoue le meurtre de sa petite amie disparue

·2 min de lecture
Jefferson County Sheriff's Office

Un Américain a avoué le meurtre d’une femme disparue il y a 21 ans et a été officiellement inculpé la semaine dernière.

Janet Luxford a mystérieusement disparu en 2001. Durant 21 ans, sa fille a grandi en se demandant où était passée sa mère et pourquoi elle l’avait abandonnée. La semaine dernière, les autorités de l’Alabama ont annoncé qu’un homme avait été inculpé pour son meurtre. Il a avoué en mars dernier avoir tué la victime et avoir caché son corps dans une valise, rapporte ABC News . Après tant d’années, il a même donné l’endroit où il avait déposé le cadavre, dont les os ont été découverts dans une valise verte.

C’est Brian Edward Jones, 62 ans, qui s’est lui-même rendu à la police de l’Alabama. «Nous étions stupéfait que quelqu’un vienne à nous pour avouer un meurtre, encore plus un meurtre datant de 21 ans», a commenté le lieutenant Christian Clemons. «Il a pris un bus depuis la Caroline du Sud jusqu’à la zone de Birmingham, s’est assis à l’extérieur du commissariat jusqu’à ce qu’il ait finalement le courage de nous appeler». Rapidement, les enquêteurs se sont rendus à l’endroit indiqué par le suspect et ont retrouvé les restes de la victime où ils avaient été abandonnés à l’époque. L’homme a expliqué avoir tué la femme de 41 ans dans un hôtel de Bessemer en 2001. Il a indiqué à la police n’avoir pas pu se rendre plus tôt parce qu’il ne voulait pas décevoir ses parents. Il a donc attendu qu’ils meurent, l’an passé, pour révéler son terrible secret.

"Ils ont quitté l’Alabama et je n’ai plus jamais eu de nouvelles d’elle"

«Bien que les restes retrouvés n'aient pas été officiellement identifiés, Jones est accusé de la mort de Janet Luxford», a déclaré la police à WVTM . «Le bureau du coroner du comté de Jefferson recherche activement les dossiers médicaux et utilise l'ADN pour aider à identifier les restes, mais le processus(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles