"20h30 le dimanche". Michel Sardou parle de la fin de vie qu'il évoque dans sa chanson "Qui m'aime me tue"

France 2
"20h30 le dimanche". Michel Sardou parle de la fin de vie qu'il évoque dans sa chanson "Qui m'aime me tue"

Michel Sardou vient de sortir son 26e album, Le Choix du fou, sur lequel figure la chanson Qui m’aime me tue : "Une chanson sur la fin de vie", précise le chanteur qui présente son 26e opus comme étant le dernier de sa carrière.

"Je ne veux pas dire sur l’euthanasie, puisque ce n’est pas vraiment l’euthanasie. C’est un homme qui veut avoir le choix. Un homme qui est foutu, qui sait qu’il est foutu, qu’il ne reviendra pas", note-t-il sur le plateau du magazine

"20h30 le dimanche" (Facebook, Twitter, #19hLD).

"En entrant à l’hôpital, j’écris sur un papier 'Débranchez-moi !'"

Pense-t-il qu’on a besoin d’avancer sur ce sujet en France, lui demande Laurent Delahousse ? "Oui, j’ai l’impression. Car j’ai connu ça. J’ai été proche d’hommes qui ont eu ces fins-là. Et je me dis au fond, merde, il est libre. Il ne s’en sortira pas, il ne reviendra pas. On va le maintenir en vie, le faire respirer, le maintenir à un fil ?"

"L’auteur de la chanson dit : 'J’ai encore des droits / Alors, ainsi soit-il puisque j’ai fait mon choix / Qui m’aime me tue.' J’ai trouvé cette phrase formidable. Les médecins ne peuvent rien. Il faut que l’homme puisse avoir le droit. Je suis rentré plusieurs fois à l’hôpital. C’était pas des trucs graves… mais on ne sait jamais. Je remplis toujours un papier sur lequel je marque : 'Débranchez-moi !'"

Retrouvez cet article sur Francetv info

VIDEO. "20h30 le dimanche". "Il a un sacré courage", dit Michel Sardou à propos de Johnny Hallyday touché par le cancer
"20h30 le dimanche" avec Michel Sardou
VIDEO. "20h30 le dimanche". "Il a un sacré courage", dit Michel Sardou à propos de Johnny Hallyday touché par le cancer
Foie gras : coup de chaud sur les prix
Saleté des toilettes à l'école : des risques pour la santé des enfants

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages