208.000 Français infectés en 24h: devant les députés, Véran s'alarme de la diffusion du virus

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Olivier Véran face aux députés. - BFMTV
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le ministre de la Santé Olivier Véran était auditionné ce mercredi par la Commission des Lois de l'Assemblée nationale avant l'examen du projet de loi visant à transformer le pass sanitaire en pass vaccinal. Il a livré les chiffres particulièrement alarmants de la diffusion actuelle du Covid-19 en France.

Les députés de la Commission des Lois ont auditionné ce mercredi après-midi le ministre de la Santé avant de passer à l'examen du projet de loi visant à substituer un pass vaccinal au pass sanitaire.

Dans son propos liminaire, Olivier Véran a justifié cette transformation par la circulation galopante du virus, dopée par les variants Delta et surtout Omicron. "208.000 Français ont été diagnostiqués positifs au Covid-19 au cours des 24 dernières heures", a-t-il annoncé.

Il s'agit là des chiffres - "qui donnent le vertige" a reconnu le ministre - que doit publier l'agence Santé Publique France dans la soirée. Un nouveau (et triste) record de contaminations bien sûr, qui surpasse encore les près de 180.000 néo-infectés recensés mardi.

Deux Français positifs toutes les secondes

Le ministre de la Santé a mis en exergue la diffusion exponentielle due au variant Omicron, qui "double tous les deux ou trois jours".

"Toutes les secondes, plus de deux Français sont diagnostiqués positifs" sur notre territoire, a encore posé Olivier Véran qui a estimé qu'à "l'heure actuelle", "un million de patients" souffraient du Covid en France et ce, sans compter des cas asymptomatiques passant inaperçus.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Covid : le gouvernement toujours à l'offensive face à Omicron

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles