"2023 sera plus difficile que 2022" pour l’économie européenne

La récession va frapper l'Europe. C'est la prévision de la directrice générale du Fonds monétaire internationale (FMI). Kristalina Georgieva souligne que l'horizon économique s'est extrêmement assombri avec la guerre en Ukraine, l'Europe étant particulièrement vulnérable aux crises énergétiques.

"Nous nous attendons à ce que la moitié des pays de la zone euro connaissent deux semestres de croissance négative. En d'autres termes, une récession", explique-t-elle.

Pour donner une idée de l’ampleur des difficultés Kristalina Georgieva précise que "nos projections avant la pandémie et nos projections actuelles diffèrent de 500 000 milliards d'euros".

La directrice du FMI avertit que la situation pourrait devenir plus difficile encore malgré les efforts déployés par les gouvernements pour aider les foyers et les entreprises.

"2023 sera plus difficile que 2022 et l'hiver prochain pourrait être encore plus rude pour l'Europe que cet hiver. Pourquoi ? Parce que les responsables politiques européens ont agi très rapidement pour remplir les stocks de gaz. Si les conditions restent telles qu'elles sont, avec la Russie qui ne fournit pas de gaz à l'Europe, comment remplir les stocks de gaz l'année prochaine ?"