2022 : "Sortir du faux duel et vrai duo Macron-Le Pen"

·1 min de lecture

Fadi Kassem, agrégé de l’université, syndicaliste, secrétaire national du Pôle de Renaissance communiste en France (PRCF) et porte-parole de l’Alternative rouge-tricolore, propose de remettre le concept de souveraineté nationale et populaire au centre des débats afin d'écarter le duopole incarné par Macron et Le Pen.

Pour les médias dominants, l’affaire est entendue : le second tour de 2022 opposera Emmanuel Macron à Marine Le Pen. En effet, à la suite du pseudo "débat" Le Pen-Darmanin diffusé sur France 2, tout est fait pour nous préparer au nouveau faux "duel" et vrai duo Macron-Le Pen ; pourtant, Atlantico révélait il y a peu que 80 % des Français ne veulent pas de ce scénario catastrophe qui voudrait les forcer à "choisir" entre "bonnet brun et brun bonnet", entre Macron prenant Le Pen de droite et cette dernière n’hésitant plus à déclarer son amour à l’UE et aux accords de Schengen !Fausses alternativesEn réalité, Macron et Le Pen sont les deux faces d’une même médaille capitaliste et euro-atlantiste. Tous deux issus de l’oligarchie, ils partagent les mêmes haines antisyndicales, anticommunistes, antirépublicaines et même, quand on y regarde de près, ils sont deux variantes d’un euro-atlantisme qui va d’Angela Merkel à Victor Orban. Mais alors qu’une majorité de citoyens rejette ce scénario et se réfugie dans l’abstention massive depuis les législatives de 2017 (57 % au second tour), aucune alternative susceptible de conjurer le désastre annoncé ne...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Comment les deepfakes pourraient perturber la campagne présidentielle de 2022

Covid-19 : et si un candidat tombait gravement malade pendant la campagne présidentielle de 2022 ?

Avant 2022… : le calendrier secret de Xavier Bertrand

"Pourquoi aucun candidat de gauche ne peut battre Le Pen en 2022 : l'interrogation interdite ?"

Présidentielle 2022 : Le Pen l’emporterait face à Hidalgo mais serait battue par Macron et Bertrand