2022: le PS lance ses "primaires des idées"

·2 min de lecture
Le Premier secrétaire du PS Olivier Faure le 21 octobre 2020 à Paris

Le PS a lancé ses "primaires des idées", ouvertes à tous, en vue de la construction de son projet pour 2022, visant "le rassemblement le plus large possible pour porter l'espoir de l'alternance", lundi lors d'une visio-conférence de presse.

"En 2021, nous serons prêts", a affirmé Olivier Faure, premier secrétaire du PS, qui espère que le projet de son parti sera bouclé pour ses prochaines universités d'été, à Blois fin août.

D'ici là, quelque 500 rencontres seront organisées sur tout le territoire, "ouvertes à tous ceux qui souhaitent alimenter le projet socialiste". Selon Corinne Narassiguin, secrétaire nationale à la coordination, il s'agit de "construire progressivement" un projet centré sur "la justice écologique et sociale".

"Toutes les bonne idées sont les bienvenues", affirment les responsables socialistes. Le PS, "qui poursuit son travail de refondation", doit être selon eux "un acteur majeur du projet de rassemblement" de la gauche et des écologistes.

Tous les premiers jeudis du mois, un "live" sur les réseaux sociaux du PS sera organisé, également ouvert à tous, où seront "restituées" les rencontres. Une plateforme numérique sera également mise en ligne, avec possibilité d'y soumettre des propositions appelées à enrichir le projet.

Les trois premiers thèmes (4 février, 4 mars, 1er avril) porteront respectivement sur le travail, la santé et la justice sociale.

Sur le travail, "nous avons procédé à de nombreuses auditions" et "nous avons fait un travail d'introspection sur notre rapport à la production, le travail, l'entreprise, la consommation", a expliqué Boris Vallaud, porte-parole.

Interrogés sur la multiplication des candidatures potentielles à gauche pour 2022 (outre Jean-Luc Mélenchon, déjà déclaré, Anne Hidalgo, Yannick Jadot, Arnaud Montebourg ou Jean-Christophe Cambadélis), les responsables PS ont expliqué ne "pas vouloir s'attarder sur les questions de personnes".

"D'abord le projet!", ont-ils martelé. "Ensuite, on verra qui est le mieux à même de l'incarner".

Entre les uns et les autres, "il y aura des convergences, un corpus commun de projet qui débordera sur les ambitions personnelles", espèrent-ils.

npk/vm/dch