En 2021, les Français ont fait davantage de dons, mais...

En 2021, les donateurs Français ont été plus généreux que l'année précédente. En revanche, les associations et fondations peinent à trouver de nouveaux mécènes. (Photo: Éric Gaillard / Reuters)
En 2021, les donateurs Français ont été plus généreux que l'année précédente. En revanche, les associations et fondations peinent à trouver de nouveaux mécènes. (Photo: Éric Gaillard / Reuters)

En 2021, les donateurs Français ont été plus généreux que l'année précédente. En revanche, les associations et fondations peinent à trouver de nouveaux mécènes. (Photo: Éric Gaillard / Reuters)

PHILANTHROPIE - Les donateurs français sont toujours plus généreux, mais ils peinent à renouveler leurs rangs. Voici le constat fait par France générosités, syndicat des associations et fondations qui fonctionnent grâce aux dons, dans son baromètre annuel publié ce lundi 30 mai.

Un rapport établi grâce aux données fournies par une soixantaine d’organismes dont Greenpeace ou la Ligue contre le cancer par exemple qui ont collecté en 2021 plus d’un milliard d’euros de dons (soit environ de tiers de la collecte nationale sur l’année), et qui conclue qu’au cours de l’année écoulée, les Français ont donné 4,5% de plus qu’en 2020, année pourtant marquée par le début de l’épidémie de Covid et une vague de générosité exceptionnelle.

Selon le baromètre annuel de la générosité, les Français ont davantage fait de dons en 2021 que l'année précédente. (Photo: France générosités)
Selon le baromètre annuel de la générosité, les Français ont davantage fait de dons en 2021 que l'année précédente. (Photo: France générosités)

Selon le baromètre annuel de la générosité, les Français ont davantage fait de dons en 2021 que l'année précédente. (Photo: France générosités)

Dans le détail, le baromètre note que tous les types de dons ont augmenté en moyenne: 133 euros pour les dons en ligne (+3,7% entre 2021 et 2020), 81 euros pour les dons par chèque (+6,4%) et 149 euros pour les dons par prélèvement automatique (+2%).

Donner des RTT et des jours de congés?

En revanche, déplore France générosités, ces dons importants tiennent essentiellement à un noyau de donateurs fidèles et généreux, qui peine à s’agrandir. Car si eux donnent chaque année un peu plus, les associations et fondations ont du mal à attirer de nouveaux mécènes.

En revanche, les associations et fondations d'intérêt public peinent à trouver de nouveaux donateurs. Leur nombre a baissé en 2021 par rapport à l'année précédente. (Photo: France générosités)
En revanche, les associations et fondations d'intérêt public peinent à trouver de nouveaux donateurs. Leur nombre a baissé en 2021 par rapport à l'année précédente. (Photo: France générosités)

En revanche, les associations et fondations d'intérêt public peinent à trouver de nouveaux donateurs. Leur nombre a baissé en 2021 par rapport à l'année précédente. (Photo: France générosités)

Pour répondre à cette problématique, le syndicat suggère plusieurs pistes de réflexion, à commencer par la possibilité pour les salariés de faire don de jours de congés payés et de RTT. “Seuls 69% des Français utilisent l’intégralité de leurs congés”, explique France générosités, qui évalue la perte à 2,6 milliards d’euros qui pourraient être donnés.

Parmi les autres idées avancées, on retrouve un éveil au don pour les plus jeunes, une meilleure communication sur les grandes causes à soutenir (déjà mise en branle avec le site infodon.fr), la nécessité de garantir un cadre fiscal clair et facilement intelligible ou encore la création d’un forum annuel de la générosité et de l’engagement auquel participeraient de nombreux acteurs de la vie publique pour “faire de la philanthropie une véritable politique publique”.

Sur ce graphique, on constate que les dons de fortes sommes représentent une part relativement importante du total des dons. (Photo: France générosités)
Sur ce graphique, on constate que les dons de fortes sommes représentent une part relativement importante du total des dons. (Photo: France générosités)

Sur ce graphique, on constate que les dons de fortes sommes représentent une part relativement importante du total des dons. (Photo: France générosités)

À voir également sur le HuffPost: Grâce à la générosité des internautes, Jérôme Jarre a réussi son pari fou pour aider la Somalie

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles