En 2020, l'Italie a récupéré plus de 500 000 œuvres d'art volées

franceinfo Culture avec agences
·1 min de lecture

Plus d'un demi-million d'œuvres d'art volées ou contrefaites, soit un total de 501 574 pièces, ont été récupérées en 2020 par l'Italie, selon les chiffres fournis jeudi 29 avril par les carabiniers chargés de protéger le patrimoine artistique. Les œuvres ont été reprises aussi bien en Italie qu'à l'étranger, ont-ils précisé, soulignant que "même le Covid n'a pas arrêté les voleurs de beauté".

"Leur travail méticuleux ne s'est jamais arrêté, même durant cette année difficile de crise sanitaire", a salué le ministre de la Culture Dario Franceschini, cité par le communiqué. "Les carabiniers de l'art ont récupéré et restitué à leurs légitimes propriétaires des œuvres volées et exportées illégalement."

Une majorité d'antiquités, archives et livres

La majeure partie des objets récupérés concerne le secteur des antiquités, archives et livres (483 978). Viennent en suite les objets archéologiques et paléontologiques provenant de fouilles clandestines (17 956). Ont en outre été saisies 1 547 œuvres contrefaites pour un montant de 415 millions d'euros. Les vols ont toutefois enregistré une baisse de 17,6% sur un an, notamment ceux aux dépens des institutions publiques: bibliothèques (-50%), lieux de culte (-17%) et musées (-21%).

Les carabiniers sont particulièrement fiers d'avoir récupéré, en collaboration avec Europol et Interpol, une tête romaine de divinité féminine qui ornait jusqu'en 1977 l'entrée du Forum romain à Rome et avait été détachée de son buste par des inconnus. Un (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi