2020, année la plus chaude à égalité avec 2016

L'Arctique se réchauffe "plus vite que le reste du monde"