En 2017, Philippe assurait que le ministre Ferrand démissionnerait en cas de mise en examen

1 / 2

En 2017, Philippe assurait que le ministre Ferrand démissionnerait en cas de mise en examen

Mis en examen dans la  nuit de mercredi à jeudi pour "prise illégale d'intérêts" dans l'affaire des Mutuelles de Bretagne, Richard Ferrand est défendu par l'ensemble de la macronie. Mais sur Twitter, de nombreux internautes et commentateurs réclament sa démission et s'appuient même sur une intervention... d'Edouard Philippe. 

Retour en arrière. En déplacement à Montereau-Fault-Yonne (Seine-et-Marne), le 1er juin 2017, le Premier ministre réagissait à l'ouverture d'une...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi