Plus de 200 morts dans des violences "provoquées et planifiées" selon le président sud-africain

Les troubles et les pillages en Afrique du Sud "ont été provoqués, il y a des gens qui les ont planifiés et coordonnés", a accusé vendredi Cyril Ramaphosa, alors que le bilan des morts a atteint le nombre impressionnant de 212 en une semaine.

View on euronews

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles