Les 20 secrets d'Astérix : qu’est-ce qui est vrai et qu’est-ce qui est faux ?

·1 min de lecture

Bon, mettons tout de suite les choses au clair ! L'expression “Nos ancêtres les Gaulois” est caricaturale, même si le roman national a voulu construire ce mythe. D'abord parce que la Gaule n'est pas la France, mais une zone bien plus large, et qui n'a pas d'unité. Ensuite, parce qu'on trouvait une soixantaine de peuples sur ce territoire. Et enfin, parce que le “concept” est né relativement récemment, puisqu'il apparaît dans les manuels d'histoire de la IIIe République… Eh oui, c'est Napoléon III qui décide d'exhumer Vercingétorix ! Jusque-là, il était complètement ignoré dans l'histoire de France, mais on commence à vanter ces guerriers défenseurs de la Gaule face à l'envahisseur romain, parce qu'à ce moment-là, la France est menacée par les Allemands. 

Voilà pour la grande histoire. Maintenant, revenons à nos Gaulois préférés ! Qu'est-ce qui est vrai historiquement dans leurs aventures, et qu'est ce qui est inventé ? Attention, ça va être à vous de jouer !

Vercingétorix n'a pas jeté ses armes sur les pieds de Jules César

Alors vrai ou faux, Vercingétorix a jeté ses armes aux pieds de César en 52 avant notre ère, comme on le voit dès la 2e case d'Astérix le Gaulois, la première aventure ?..... Je vous laisse quelques secondes pour cogiter… 

Eh bien, c'est… faux ! Si Vercingétorix s'est bien rendu à César ; les armes n'ont été jeté ni à ses pieds, ni sur ses pieds, comme écrit avec facétie par Goscinny. Non, en réalité elles ont été lancées du haut des remparts d'Alésia.

Allez ...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles