20 millions d'heures de calculs pour la simulation de l'Univers la plus réaliste jamais réalisée !

·2 min de lecture

Aterui II (Japon), c’est un supercalculateur dédié à l’astronomie, parmi les ordinateurs les plus puissants au monde. Pas moins de 40.200 processeurs. Mais il lui aura tout de même fallu quelque 20 millions d’heures de calcul pour compiler trois pétaoctets de données. Et produire enfin Uchuu — comprenez « espace », en japonais — la simulation de notre Univers à la fois la plus étendue et la plus réaliste à ce jour. Un cube virtuel de 9,63 milliards d’années-lumière de côté contenant pas moins de 2.100 milliards de particules.

Uchuu offre une vue imprenable sur la structure de notre Univers à grande échelle. Des amas géants aux plus petites galaxies. Elle simule surtout l’évolution de la matière sur presque toute son histoire. Soit quelque 13,8 milliards d’années. Un peu comme une machine à voyager dans le temps qui permettrait aussi de zoomer dans l’espace. Pour voir ce qui se passe à chaque instant et à chaque endroit de l’Univers.

La répartition de la matière noire dans un instantané de la simulation Uchuu. Les images montrent le halo de matière noire du plus grand amas de galaxies formé dans la simulation à différents grossissements. © Tomoaki Ishiyama, NAOJ
La répartition de la matière noire dans un instantané de la simulation Uchuu. Les images montrent le halo de matière noire du plus grand amas de galaxies formé dans la simulation à différents grossissements. © Tomoaki Ishiyama, NAOJ

Une simulation à télécharger ou à faire tourner en ligne

La précision de Uchuu s’arrête toutefois à l’échelle des galaxies. La simulation ne montre pas la formation des étoiles ou des planètes. Elle se concentre sur la façon dont la matière noire influence les grandes structures de notre Univers.

Autre point remarquable, l’équipe internationale qui a développé Uchuu a souhaité rendre la simulation accessible à tous. En utilisant une méthode de compression haute densité pour réduire l’espace occupé par les données à seulement 100 téraoctets. Des disques durs capables de recevoir autant de données existent. Mais ils coûtent cher. De l’ordre de 35.000 euros. Et ça, ce n’est pas accessible à tous. Heureusement, il est aussi possible d’accéder aux données de Uchuu en ligne. De quoi explorer à volonté cet incroyable...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles