20% de lits fermés dans les hôpitaux? Attal annonce une enquête du gouvernement

·2 min de lecture

Un récent avis du Conseil scientifique évoquait la fermeture d'un lit sur cinq dans les hôpitaux en France. Le porte-parole du gouvernement promet la publication prochaine de chiffres précis.

Le chiffre inquiète, à l'heure où les contaminations ont cessé de baisser en France. Près de 20% des lits sont fermés dans les hôpitaux, faute de soignants, révèle ce mardi Libération, en s'appuyant sur un récent avis du Conseil scientifique. En réaction, Gabriel Attal a annoncé ce mardi avoir lancé "une enquête auprès de l’ensemble des établissements de santé pour objectiver la situation". "Son exploitation est en cours", a précisé le porte-parole du gouvernement.

Le secrétaire d'État a notamment blâmé l'action des précédents gouvernements. "Il y a des décennies pendant lesquelles le problème s’est aggravé et on ne peut pas résoudre en quatre ans tout ce qui s'est fait ces trente dernières années", a-t-il avancé pour justifier ces chiffres.

Une situation "compliquée" dans les hôpitaux

"La situation est compliquée" dans les hôpitaux, a reconnu Olivier Véran ce mercredi matin dans les colonnes de Libération. "Il faut le dire, beaucoup de nos soignants sont épuisés par la charge mentale et le rythme de travail de la crise", a ainsi jugé le ministre de la Santé. 

"Il y a eu un impact de l’activité de l’épidémie du Covid puisque nous avons été avec des règles qui empêchent d’avoir 2 patients dans une même chambre. Cela a conduit temporairement à suspendre un certain nombre de lits", a assuré pour sa part Gabriel Attal.

Le porte-parole du gouvernement a toutefois vanté les efforts du gouvernement pour avancer la donne, comme "la fin du numérus clausus" et des "revalorisations de salaire qui peuvent aller jusqu’à 400 euros net par mois, mises en place à l'occasion du Ségur de la santé".

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Dans un hôpital de Moscou, l'interminable défilé des morts du Covid

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles