20 ans du Pacs : "Le combat a été d'une dureté inouïe dans ma famille politique" se souvient Roselyne Bachelot, ancienne députée RPR

franceinfo

"Être seule au milieu de sa propre famille politique c'est d'une dureté inouïe" a raconté Roselyne Bachelot, députée RPR à l'époque et invitée lundi 11 novembre sur franceinfo, à propos du vote du Pacs, le Pacte civil de solidarité il y a 20 ans. Il a depuis permis plus de deux millions d'unions. Sur 194 000 pactes signés, 186 000 le sont par des couples hétérosexuels. En novembre 1999, il avait surtout été prévu pour permettre aux couples homosexuels de s'unir.

franceinfo : Est-ce que le débat du texte et son vote ont été des moments compliqués ?

Roselyne Bachelot : C'est un souvenir de grande émotion, de grande mobilisation. Ce combat que je menais pour le contrat d'union civile, je le menais depuis plus de 10 ans lorsque la loi a été examinée par le Parlement. Le combat a été d'une dureté inouïe surtout dans ma famille politique. Être seule au milieu de sa propre famille politique c'est d'une dureté inouïe. Le débat du texte a été profondément violent : homophobie, discours profondément discriminants avec des comparaisons ignobles. Il y avait une sorte de surevoltage du débat. La famille était menacée, la civilisation allait s'écrouler. Mme Christine Boutin brandissait sa bible au milieu de l'Hémicycle. Les homosexuels (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi