20 ans après le Concorde, l’incroyable futur de l’aviation prépare son décollage

Il y a 20 ans, un vendredi après-midi, le Concorde prenait son élan à New York pour atterrir une dernière fois à Londres. Engin aérien supersonique, l’avion franco-britannique permettait de relier Paris à New York en 3h30. Après 34 années de vol, le Concorde avait été mis hors service, devenu trop coûteux à entretenir associé à une fréquentation à la baisse.

Cette baisse des ventes s’expliquait notamment par une tarification élevée, un vol aller-retour Paris-New York coûtait 8 000 euros. Le terrible crash du vol Air France 4 590 reliant Paris à New-York avait précipité la décision du retrait du Concorde. Cet accident dramatique a provoqué le décès de 113 personnes, l’avion percutant un hôtel de Gonesse (Val-d'Oise).

Pourtant, la page de l’aviation supersonique civile n’est pas tournée. De nombreux projets de développement sont en cours. Capital prend les commandes et fait le point sur les programmes aériens qui voleront dans les traces du Concorde.

C’est la start-up américaine Boom Supersonic qui est à la tête du projet Overture. Cet avion permettrait de relier Paris à New York en 3h30. Pouvant accueillir entre 64 et 80 passagers, l'avion effectuerait son premier vol commercial dès 2029. Grâce à un moteur nommé Symphony, l’avion aura une durée de vie allongée de 25%, comparé à la motorisation supersonique actuelle (militaire), et aussi 10% moins cher à exploiter rapporte Futura.

L’Overture devrait atteindre une vitesse estimée de 2 100 km/h (la vitesse du son est d’environ 1 235 (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

JO de Paris 2024 : une centaine de sans-papiers employés illégalement sur des chantiers
JO de Paris 2024 : une centaine de sans-papiers employés illégalement sur des chantiers
Qui a provoqué la fuite d’un gazoduc et saboté un câble de télécommunications, entre la Finlande et l'Estonie ?
Qui a provoqué la fuite d’un gazoduc et saboté un câble de télécommunications, entre la Finlande et l'Estonie ?
Ces personnalités appellent les utilisateurs de X à faire une grève de tweet le 27 octobre