1er mai : violents affrontements en marge d'un défilé

France 2

Le défilé vient à peine de commencer en ce 1er mai, et en tête de cortège, les premiers affrontements. Une pluie de projectiles s'abat sur les CRS. Ils répliquent et les tirs de bombes lacrymogènes résonnent. Vêtus de noir et masqués,

une centaine d'activistes disséminés parmi les manifestants. Ils n'ont qu'un but : en découdre avec les forces de l'ordre à coups de cocktails Molotov. Certains explosent au pied des policiers.

5 personnes interpellées cet après-midi

Six d'entre eux sont blessés, dont un grièvement, brûlé au visage et aux mains. Marine Le Pen a réagi sur Twitter : "Je rends hommage aux deux CRS blessés à Paris. C'est cette chienlit et ce laxisme que je ne veux plus voir dans nos rues". Lors de son meeting à La Villette à Paris, Emmanuel Macron a fait applaudir les CRS et pris un engagement. "Je renforcerai les moyens de nos forces de l'ordre pour assurer la sécurité au quotidien", a-t-il assuré. Cinq personnes ont été interpellées dans l'après-midi.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Le Paris de la nature
Policiers blessés en marge du défilé du 1er-Mai à Paris : "On a affaire à des groupuscules extrémistes qui ne pensent qu'à attaquer les uniformes"
1er mai : les syndicats protestent en ordre dispersé
Brin de muguet du 1er mai : une tradition incontournable
Hommage à Jeanne d'Arc : Jean-Marie Le Pen soutient sa fille, une "fille de France"

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages