1er-Mai : Les syndicats de retour dans la rue, des heurts dans le cortège parisien

20 Minutes avec AFP
·1 min de lecture

REVENDICATIONS - La CGT a appelé, avec FO, la FSU et Solidaires, à faire du 1er mai une « journée de mobilisation et de manifestations »

Le Covid-19 est là, la mobilisation aussi. Pour la deuxième année consécutive, les syndicats célèbrent ce samedi 1er mai la journée internationale des travailleurs en pleine épidémie de coronavirus. « L’an dernier, il y a eu de la frustration de ne pas pouvoir défiler. Nous reprenons nos bonnes habitudes », s’est réjoui le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, sur Europe 1.

La centrale de Montreuil a appelé, avec FO, la FSU et Solidaires, à faire du 1er mai une « journée de mobilisation et de manifestations », « pour l’emploi, les salaires, les services publics, la protection sociale, les libertés et la paix dans le monde ». La CGT avait comptabilisé près de 300 manifestations dans l’Hexagone. Les autorités s’attendaient quant à elle à environ 100.000 manifestants sur l’ensemble du territoire. En 2019, le ministère de l’Intérieur avait comptabilisé 164.000 manifestants, et la CGT 310.000.

Des heurts à Paris

A Paris, plusieurs milliers de manifestants ont quitté la place de la Ré(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Coronavirus : Trois questions sur le futur allègement du télétravail dans les entreprises
Retraites : Date de départ, montant de la pension… un événement éphémère pour poser vos questions
Assurance-chômage : Oui, un ex-travailleur au Smic verra bien son allocation baisser de plus de 300 euros avec la réforme