1er-Mai : 50 interpellations en marge de la manifestation à Paris

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Ce dimanche, 50 personnes ont été interpellées après la manifestation du 1er-Mai à Paris, a appris BFMTV du parquet.

Ce dimanche, 50 personnes ont été interpellées lors de la manifestation parisienne du 1er-Mai, a appris BFMTV du parquet à 19h. Quelques instants auparavant, Gérald Darmanin, devant les locaux de la préfecture de police, avait donné le chiffre de 45 interpellations. Parmi elles se trouve la femme suspectée d'avoir agressé un pompier, essayant d'éteindre un feu.

"Nous constatons qu'à Paris, dans un précortège, il y a eu des personnes, manifestement des casseurs qui étaient là pour mettre fin à ce droit de manifester et attaquer des commerces, des agences immobilières, des fast-food...", a indiqué le ministre de l'Intérieur.

"Ils ont attaqués des policiers, des gendarmes ou des pompiers. A ma connaissance, 8 sont aujourd'hui blessés de part l'action de ces casseurs", a ajouté le ministre de l'Intérieur.

"Pas de défaillances"

Il n'y a "pas eu de défaillances" des autorités, a également affirmé Gérald Darmanin lors de ce point presse à la préfecture de police.

La manifestation parisienne du 1er-Mai a par ailleurs été émaillée tout au long du parcours par des affrontements entre casseurs et forces de l'ordre, des dégradations de mobilier urbain, des incendies de poubelles et le saccage de dizaines d'enseignes bancaires, agences immobilières et sociétés d'assurances.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Cortèges fournis et incidents violents pour un 1er-Mai très politique

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles